Rencontre à La Lime autour du procès antiterroriste contre des anarchistes


En prévision d’une nouvelle séance de la Chambre du Conseil à propos du procès antiterroriste contre des anarchistes et anti-autoritaires, la prochaine réunion mensuelle de La Lime sera dédiée en partie à ce procès.

Ca se passe à Acrata, lundi 1 mai 2017, à 19h30 (Rue de la Grande Ile 32 à Bruxelles)

 

Solidarite avec les anarchistes et anti-autoritaires poursuivispour terrorisme par l’Etat belge

Le 30 mai 2017, la chambre du conseil décidera si elle juge opportun de confirmer la tenue d’un procès pour terrorisme à l’encontre de 12 anarchistes et anti-autoritaires.

De 2008 à 2014, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes, mais toujours en-dehors des sentiers battus, contre les centres fermés, les frontières, les prisons et ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation.

Perquisitions, micros, caméras devant et à l’intérieur de domiciles, filatures, mises sur écoute, infiltrations,… Ce ne sont pas les moyens qui ont manqué. Après tant d’années d’enquête, l’État cherche aujourd’hui donc à coller l’étiquette « terroriste » sur les potentiels inculpés. Mais en fait, il cible tout individu qui, dans sa lutte contre ce monde, part de l’auto-organisation, de l’action directe et de l’hostilité envers toutes les autorités. En cela, ce procès est une attaque répressive contre la lutte anti-autoritaire dans son ensemble, une attaque qui s’inscrit dans un contexte de répression grandissante contre tous les indésirables et révoltés, aux frontières et dans les quartiers, sur les lieux de travail et dans les prisons,…

Dans le cadre de la réunion mensuelle de la Lime, nous proposons un moment de rencontre pour reparler de cette enquête, revenir sur les luttes qui se trouvent dans le collimateur de la répression et lancer des pistes pour une solidarité active.

  1. No comments yet.
(will not be published)