Archive for April, 2017

Bruxelles – Pourquoi ? Pourquoi pas ?

« C’est la danse des nanars
Qui barbouillent dans tous les sens
Les fourgons dont ielles ont marre
Avant d’allumer l’essence
 »
— chanson populaire

Dimanche 23 avril 2017
Anderlecht, la nuit. Y a d’la buée qui sort de ta cagoule. Tu découpes un trou de souris dans un grillage, pas n’importe lequel. Celui qui protège un parking pourri sur lequel sont stationnés 4 combis de police. T’ouvres ton bidon, ça sent fort. Gloup gloup sur les roues arrière. Tu t’accroupis et t’allumes. Le temps d’apprécier la vue des fourgons pris dans les flammes, et tu repars. Le cœur qui bat plus vite. Ça colle sous tes aisselles, mais ça décolle dans ton crâne.

T’as fait ça parce que c’est pas permis. T’as fait ça parce que ça fait peur. T’as fait ça parce que ça fait rire aussi. T’as fait ça parce que t’as pas envie de rester assis à regarder défiler toute cette merde. T’as fait ça parce que tu pouvais l’faire. T’as fait ça parce que « ça sert à rien ». Mais t’as fait ça parce que tu veux choisir ta vie. Et dans ta tête y a plus d’grillages et plus d’combis. Dans ta tête y a plus qu’des sourires et des incendies.

En solidarité avec les compagno-ne-s accusé-e-s de braquage à Aachen.

Et forcément, t’as aussi une pensée enflammée pour Krèm et Kara, inculpé-e-s pour l’incendie d’une bagnole de flics à Paris en 2016. Et un zoubi à Damien.

Vive le feu
Vive les fous

capuche et tendresse

Repris de Indymedia Bruxelles, 24/04/17

 


“Stupeur pour les policiers de la zone de police Midi (Anderlecht, Forest, Saint-Gilles) ce lundi matin en arrivant au centre de formation d’Anderlecht, situé rue des Lapins. Et pour cause, dans la nuit de dimanche à lundi, quatre camionnettes ont été incendiées sur le parking du centre de formation des policiers. Les faits sont confirmés par Marie Verbeke, porte-parole de la zone. “Ces camionnettes étaient utilisées pour le maintien de l’ordre et ont d’ailleurs été utilisées lors du match de football d’Anderlecht de dimanche, explique-t-elle. Vers 2 h 15, les vandales ont cisaillé le grillage pour s’infiltrer sur le parking. Quatre camionnettes ainsi que tout le matériel qui se trouvait à l’intérieur sont partis en fumée. Le feu s’est propagé et une petite partie du toit a également brûlé. Les suspects n’ont toujours pas été interpellés et l’enquête est en cours.”Les pompiers bruxellois sont rapidement intervenus pour éteindre les flammes. “Nous avons envoyé une autopompe et un camion avec suffisamment d’eau. Le feu était très vif et nous avons mis du temps à l’éteindre. Des palettes en bois et une partie du toit ont également pris feu. Les causes précises du sinistre sont pour l’heure inconnues”, a commenté Pierre Meys, porte-parole des pompiers.”

La dernière heure, 25/4/2017

No Comments

Mexique – Attaque explosive & solidaire contre une banque

Un engin explosif de plus d’1 kilo de poudre noire a ravagé la filiale de la banque Citibanamex sur Eje 10, Mexico City, le 20 avril 2017. L’attaque a été revendiquée par la Cellule Insurrectionnelle Peu mais Fous de la FAI-FRI en solidarité avec les compagnonnes accusées de braquage de banque à Aix en Chapelle.

La revendication complète (en anglais) se trouve ici: https://insurrectionnewsworldwide.com/2017/04/23/mexico-bomb-attack-against-a-bank-in-solidarity-with-imprisoned-comrades-in-germany/

 

 

No Comments

Beau comme un commissariat qui brûle

Repris de Indy Bruxelles, 20/04/17

“Nous ne sommes pas soldats.
Nous sommes criminels.

Nous n’avons pas de patrie, pas de causes supérieures, pas d’ordres à recevoir d’autres personnes que nous-même.

Par contre nous combattons
Pour retrouver nos vies, rechercher nos libertés.

Nous combattons la misère de nos existences, l’oppression des morales et les barreaux qui nous enferment.

Dans la nuit du 18 avril nous avons incendié un commissariat à liège (belgique), il a été entièrement détruit, ravagé par les flammes.

Nous dédions cette attaque aux compagnonnes de aachen accusées dans une affaire de braquage.

Détermination et courage !

Nous pensons également au compa de montreuil et à damien toujours enfermés à fleury.
Lâchez-rien !

Une dédicace à toutes celleux qui conspirent.

Avec joie,Amour et Violence,
toujours en guerre.

“t’as pas du feu ?” et associé.”

 


De la RTBF:

“Un commissariat a été détruit par un incendie cette nuit à Liège. Il s’agit du poste de police Sainte Marguerite, rue Hullos, à Glains. L’alerte a été donnée vers minuit. Les pompiers ont bataillé pendant 5 heures et ont dû déployer les grands moyens.

Au total, une trentaine d’hommes ont été mobilisés ainsi que trois autopompes, une grande échelle et un aspire fumée. Vu l’ampleur du sinistre, la caserne d’Hermalle a même été appelée en renfort.

Cet incendie n’a pas fait de blessé, mais au niveau du commissariat, le sinistre est total : toute la toiture est partie, la sous-toiture est dévastée. Idem pour les différents étages de ce vaste poste de police.”

No Comments

Solidarité émeutière

Repris de Indy Bruxelles, 17/04/17

“hier soir a bruxelles nous avons mis le feu a un camion BAM (entreprise qui construit des taules).

des flammes solidaires pour les compagnonnes accusées pour braquage a aachen.

solidarité émeutière.”

No Comments

Attaques solidaires à Barcelone & Madrid (Espagne)

Attaque des bureaux de la Lufthansa

Au matin du 28 mars, nous avons décidé de briser la vitrine des bureaux de la Lufthansa (les seuls de la ville) situés rue Bailén à Barcelone.

Il s’agit d’une compagnie aérienne qui réalise expulsions et extraditions, comme celle de nos compagnonnes anarchistes arrêtées l’an dernier en Espagne et actuellement incarcérées en Allemagne. En ce moment se déroule le procès où on les accuse d’avoir braqué une agence de la Pax Bank de la ville de Aachen.

Pour l’extension de la solidarité et l’action directe !
Feu à toutes les prisons !
Pour l’anarchie !

[Traduit de l’espagnol de Indy Barcelone, 31 mar 2017]


Incendie d’un véhicule de sécurité privée

A l’aube de lundi dernier [27 mars 2017, NdT], une voiture est morte carbonisée dans le quartier universitaire de la ville de Madrid. Cinq litres d’essence ont été plus que suffisants pour mettre un terme à sa vie. Ensuite, nous espérons seulement que la chaleur a atteint les compagnon.nes kidnappé.es dans les prisons de l’Etat allemand pour leur donner de la force et que bien d’autres véhicules des forces répressives, publiques comme privées, suivront le même chemin.

Nous méprisons cet existant, ainsi que toutes les structures et personnes qui le protègent, et nous aimerions que cette attaque ne soit comprise que comme un petit échauffement et un avertissement. Une parmi les nombreuses autres attaques qui se sont produites et se produiront en vue du G20 cet été à Hambourg.

Cellule insurgée pour l’effondrement.

[Traduit de l’allemand par Lechatnoiremeutier de contrainfo, 2. April 2017]

No Comments

Rencontre à La Lime autour du procès antiterroriste contre des anarchistes

En prévision d’une nouvelle séance de la Chambre du Conseil à propos du procès antiterroriste contre des anarchistes et anti-autoritaires, la prochaine réunion mensuelle de La Lime sera dédiée en partie à ce procès.

Ca se passe à Acrata, lundi 1 mai 2017, à 19h30 (Rue de la Grande Ile 32 à Bruxelles)

 

Solidarite avec les anarchistes et anti-autoritaires poursuivispour terrorisme par l’Etat belge

Le 30 mai 2017, la chambre du conseil décidera si elle juge opportun de confirmer la tenue d’un procès pour terrorisme à l’encontre de 12 anarchistes et anti-autoritaires.

De 2008 à 2014, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes, mais toujours en-dehors des sentiers battus, contre les centres fermés, les frontières, les prisons et ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation.

Perquisitions, micros, caméras devant et à l’intérieur de domiciles, filatures, mises sur écoute, infiltrations,… Ce ne sont pas les moyens qui ont manqué. Après tant d’années d’enquête, l’État cherche aujourd’hui donc à coller l’étiquette « terroriste » sur les potentiels inculpés. Mais en fait, il cible tout individu qui, dans sa lutte contre ce monde, part de l’auto-organisation, de l’action directe et de l’hostilité envers toutes les autorités. En cela, ce procès est une attaque répressive contre la lutte anti-autoritaire dans son ensemble, une attaque qui s’inscrit dans un contexte de répression grandissante contre tous les indésirables et révoltés, aux frontières et dans les quartiers, sur les lieux de travail et dans les prisons,…

Dans le cadre de la réunion mensuelle de la Lime, nous proposons un moment de rencontre pour reparler de cette enquête, revenir sur les luttes qui se trouvent dans le collimateur de la répression et lancer des pistes pour une solidarité active.

No Comments